Archives de mots clés: repas

Un repas antillais en une journée bien froide.

Les bénévoles du CCAS et de la Mairie avaient bien fait les choses pour que la chaleur accueille les aînés à leur traditionnel repas. En effet l’équipe des cuisines avait choisi le thème des Antilles.

Aline avait concocté une décoration très « ambiance caraïbes » , qu’Aurélie, Claude et Christian ont scrupuleusement respectée en installant les différentes tables. Patricia avait réalisé un menu dont les couleurs étaient en accord avec la thématique choisie.

Patrick, aidé très efficacement de Génylène et Sandrine, avait mis des plats colorés à la carte : morue sauce avocat, colombo poulet avec patate douce et riz créole, brochettes de fruits flambés. Nos trois compères s’étaient costumés pour être très « couleur locale », ce que tout le monde n’a pu qu’apprécier.

Le repas était accompagné de vins issus du Salon des Vignerons ( Bergerac blanc, Morgon, Loire demi-sec) tous de l’excellente année 2015.

Nicolas et Oswaldo ont su se montrer d’une efficacité redoutable à la plonge, mais aussi dans le dressage des assiettes.

La convivialité était aussi de la partie et donc tous les participants ont pu largement discuter avec leurs voisins de repas dans un joyeux brouhaha.

Repas des aînés : bonne humeur et … Moyen âge.

Le CCAS (Comité Communal d’Action Sociale) avait invité pour midi tous les aînés du village au repas traditionnel de fin d’année. Près de 50 personnes ont répondu positivement.

La salle avait été décorée la veille par les bénévoles. Cette année trois crèches prêtées pour la circonstance agrémentaient l’ensemble. L’une venait du Burkina-Faso, la seconde du Pérou et enfin la dernière de Palestine.

010

Après le mot de bienvenue du Maire…

001

… les convives ont découvert que le thème du repas était le Moyen âge. A l’occasion, les six bénévoles qui s’activent en cuisine et en salle avaient pleinement joué le jeu en décidant de se costumer, soit en joyeuses paysannes, soit en dames de l’aristocratie voire même en abbé bon vivant.

006

Les convives se sont répartis en 5 tablées pouvant engager de longues conversations jusqu’à 18h00, tout en appréciant les mets concoctés et les vins proposés (vins achetés il y a un an au Salon des Vignerons d’Azelot).

015019Le dessert était dans la thématique du jour, puisqu’il s’agissait d’un beau et magnifique château-fort, en croquante et en choux. Château-fort qui ne résista pas longtemps aux attaques répétées des gourmands.

034

038

Moment important de cet après-midi, la remise par Christian Forget de la médaille d’honneur de la commune d’Azelot à Patrick Grandjean, qui œuvre en cuisine depuis 1991. Le maire a rappelé son engagement tant dans le Foyer rural que dans les multiples activités de la commune depuis plusieurs décennies. Grande reconnaissance à son engagement.

p1020287

Un après-midi finalement convivial, dans la bonne humeur … tout ce que recherche le CCAS.

La soirée alsacienne du 28 janvier 2012

Traditionnellement, la nouvelle année s’ouvre, pour le foyer rural, sur la « SOIRÉE ALSACIENNE » de fin janvier.

Samedi dernier, plus de 90 personnes s’étaient données rendez-vous dans la salle communale.

Après l’apéritif offert par le foyer (rosé « C’EST L’ÉTÉ » du domaine de QUISSAT présent au salon des vignerons de décembre et cakes salés préparés par les épouses des membres du foyer)…

 

(suite…)

Repas des aînés, un moment de partage et d’échanges.

La Mairie et le CCAS ont invité, comme chaque année, tous les aînés de la commune à partager un repas à la salle communale. 52 personnes avaient répondu à l’appel. Cette réponse massive prouve assez le succès que rencontre cette manifestation et le désir pour tous de partager un repas de qualité et convivial.

Jean-Claude Pissenem a accueilli l’assemblée par un court discours de bienvenue, insistant sur le « faire » pour les autres, plutôt que sur les « dire » contre les autres. et appelant à partager plus qu’à critiquer. Un bel apéritif au champagne a suivi.

Une fois de plus, les bénévoles se sont activés en cuisine. Car ce repas des aînés d’Azelot n’est pas un repas concocté par un traiteur. Le bénévolat atteint ici au sacerdoce, car le travail commence dès le mois de novembre avec une réunion de préparation, se poursuit le vendredi avec l’achat des produits frais, se continue le samedi avec la préparation des mets et se termine le dimanche avec les cuissons et la présentation des assiettes. Patrick, Bernard et Patrice sont les maîtres-queux de ce moment culinaire. Car, il faut l’avouer la qualité des mets servis rivalise avec de très bons restaurants des alentours. Ici, on ne mange pas seulement, on déguste (suite…)