Latest Posts

Présentation de la Fête des 70 ans

Lors de la réunion de présentation de la fête des 70 ans qui a été faite la Fédération des Foyers Ruraux le 15 décembre dernier, un support visuel a été utilisé. Vous pouvez le retrouver ci-dessous afin de vous donner une meilleure idée du projet.

Comme indiqué sur le calendrier en fin de présentation, le week-end des 9 et 10 février sera consacré à la réalisation de plusieurs ateliers. Si vous souhaitez participer, n’hésitez pas à nous contacter !

Boules de Noël à Vannes-le-Châtel

Cette année encore, le Foyer Rural a proposé aux enfants du village de découvrir le soufflage de verre à Vannes-le-Châtel en leur faisant réaliser des boules de Noël. Après s’être donné rendez-vous devant la mairie d’Azelot, la petite troupe est arrivée sous le soleil à la Compagnie des Verriers.

C’est Antoine qui s’est occupé de présenter son métier aux enfants et adultes présents.

Et c’est ensuite au tour des enfants de s’approcher et de pouvoir pratiquer cette activité quelque peu magique. Il faut d’abord choisir la couleur de sa boule.

Antoine prélève une petite quantité de verre fondu dans le four et commence à lui appliquer la couleur de fond.

Après lui avoir donné une forme allongée, il plonge le verre dans une sorte de moule à cannelé pour faire apparaître les stries.

Il applique ensuite la seconde couleur choisie par l’enfant qui restera piégée dans les creux du verre.

Une deuxième étape de mise en forme commence avant la phase de soufflage proprement dite.

Une fois la boule formée, il ne reste plus qu’à lui appliquer une petite quantité de verre pour fermer le trou et ajouter une boucle pour pouvoir la suspendre.

Et voilà le tour est joué, plus que 24 boules à faire ! Les enfants ont pu se détendre dans l’espace restauration où leur a été servi un goûter à base de brioches et chocolat chaud. La dernière boule a été terminée peu après 18h et chacun est rentré à Azelot pour attendre bien sagement sa boule. En effet, il faut encore 24h de refroidissement progressif pour pouvoir ensuite récupérer sa création sans risquer qu’elle n’éclate. Résultat attendu pour vendredi !

 

Couac et la princesse Kassekou : le ravissement des enfants

Il était déjà venu l’année dernière attendre le père Noël à Azelot, cette fois Couac revient avec une nouvelle aventure et une nouvelle amie : la princesse Kassekou. Au programme du spectacle, une princesse (bien sûr), un royaume en danger, un monstre, un chevalier, des combats, de la magie et beaucoup de bonne humeur. La pièce nous raconte comment Couac va devoir vaincre sa peur pour aller affronter un monstre terrible. Et si le spectacle s’adresse d’abord aux enfants, il n’en oublie pas non plus les adultes qui rient aussi beaucoup.

Le Foyer Rural est très heureux de la forte participation du public (plus de 90 personnes dans la salle) et de l’accueil réservé à la compagnie Bulle de Rêves.

Et même si le décor reste minimaliste, des astuces vidéos permettent d’en étendre la portée à travers une fenêtre magique.

Couac reste fidèle à lui-même : gentil, un peu pleutre mais toujours généreux.

La princesse Kassekou n’est pas le cliché de la princesse en détresse et même si elle a besoin d’aide, elle participe tout autant (si ce n’est plus) à l’aventure et doit bien souvent pousser Couac à l’action.

Le public a, quant à lui, apprécié les nombreuses pitreries de Couac.

Et après 50 minutes de spectacle, de nombreux applaudissements ont salué la prestation des artistes. Et Couac de nous faire un dernier au revoir, en nous disant à l’année prochaine.

C’est une grande satisfaction pour le Foyer Rural de voir la salle remplie lors de la proposition de tel spectacle, un grand merci à vous tous qui êtes venus !

 

 

70 ans des Foyers Ruraux, la fête se prépare

Le 1er juin 2019 sera marqué par la fête d’anniversaire de la Fédération des Foyers Ruraux de Meurthe-et-Moselle. Et c’est Azelot qui a été retenu pour accueillir les festivités. L’organisation d’un tel événement se prépare bien en amont et c’est dès samedi dernier que les repérages ont commencé dans notre village. Le cœur ancien de la commune sera le théâtre de nombreux spectacles et animations autour du thème de la Fête Foraine. Après le briefing organisé par les représentants de la fédération (Stéphane et Agate), deux groupes ont sillonné le centre du village.

Le premier était chargé de métrer les différents lieux pressentis pour accueillir les spectacles.

Le deuxième groupe s’est chargé de rencontrer les habitants afin de leur expliquer ce qui se préparait et s’il pouvait participer en donnant accès à certains de leurs bâtiments (des granges surtout).

Après deux heures de pérégrinations dans le village, tout le monde s’est retrouvé à la salle communale pour débriefer et accueillir les villageois curieux de savoir ce qui se tramait.

La matinée s’est terminée par un apéritif organisé par la fédération et avec des échanges entre les participants.

D’autres rencontres sont d’ores et déjà planifiées :

  • 9 et 10 février : ateliers de construction ouverts à tous pour préparer confiseries géantes, voitures tamponneuses et autres attractions foraines.
  • 16 et 17 mars : université rurale de printemps avec la poursuite des travaux engagés.
  • 27 et 28 avril : AG de la fédération accueillie à Azelot et dernière ligne droite pour les travaux.

Si vous vous sentez l’envie de nous rejoindre même pour quelques heures, n’hésitez pas à prendre contact avec nous et à venir à l’une de ces dates !

Saint Nicolas, l’ami des enfants

Avant que ne s’ouvre le traditionnel Salon des Vignerons (14ème édition), un autre événement, tout aussi traditionnel, a eu lieu : la venue de Saint Nicolas à la rencontre des enfants du village. Les enfants ont d’abord été conviés à participer activement à la préparation en venant confectionner des Manneles (les fameuses brioches en forme de bonhomme). Et c’est Jean-Marie « Titi » Tacail qui a encore une fois officié en cuisine pour élaborer quelques kilos de pâte à brioche que les enfants ont ensuite découpée, roulée et dressée en petits bonshommes.

Au final, plus de 80 petits personnages sont nés des petites mains d’Azelot.

Et vendredi soir, les enfants sont venus à la rencontre de leur saint patron. Munis de lampions, ils l’ont attendu sous la Halle et l’ont appelé de leur chant.

Rapidement entouré par des enfants ravis, Saint Nicolas et son vieux comparse le père Fouétard leur ont ensuite distribué des friandises (dont les fameux Manneles).

Saint Nicolas est ensuite reparti continuer sa tournée des villages de Lorraine où la tradition est encore bien présente.