Mairie

Les articles et informations liées à la mairie d’Azelot

Centenaire de la Grande guerre : hommage aux morts indiens de l' »Indian Labour Corps »

Cette belle et émouvante commémoration du samedi 22 septembre n’aurait pu avoir lieu sans une rencontre. M. Janczukiewicz, professeur d’Histoire-Géographie au lycée Varoquaux de Tomblaine,  a fait travailler ses élèves de lycée sur des travailleurs indiens de la guerre de 1914-1918, ayant séjourné dans notre région et en particulier à Azelot entre 1917 et le 22 septembre 1918.

Ce travail de recherche historique, encadré également par deux professeurs d’Anglais, Mme Martine Raux  et d’Arts Plastiques, Mme Maud Hosy,  amena les élèves à des contacts à l’étranger. Deux  historiens s’impliquèrent : M. Tony McClenaghan de l’Indian Military Historical Society et M. Rana Chhina . Cette production historique fut saluée et récompensée par l’Education nationale. M. Janczukiewicz m’a donc demandé la possibilité de mettre sur un mur du cimetière une plaque commémorative payée par la Région Grand-Est. Cette demande fut évidemment acceptée par le Conseil municipal. A germé alors l’idée de donner plus d’ampleur à ce moment.

L’ambassade d’Inde avait envoyé M. Unnikrishnan, attaché militaire adjoint auprès du bureau militaire. De nombreux élus avaient répondu à notre invitation, en particulier le député Thibault Bazin et le Conseiller départemental Luc Binsinger. M. Bergé, proviseur du lycée Varoquaux était présent, ainsi que M. Yves Grosse, président du para-club d’Azelot. Des représentants des organisations patriotiques avaient également fait le déplacement, et bien sûr des habitants d’Azelot.

Les différents orateurs soulignèrent la dimension profondément humaine de ce moment qui a permis de célébrer 4 hommes venus du bout du monde  travailler et mourir sur le sol de France et enterrés au cimetière d’Azelot.

Les quatre lycéennes,

aujourd’hui étudiantes, déposèrent 4 gerbes aux couleurs de l’Inde. M. Rana Chhina, professeur d’Histoire militaire en Inde, et qui avait fait le déplacement, prit la parole.

Il remercia les professeurs et les élèves pour leur travail, ainsi que la commune d’Azelot pour l’organisation de cette cérémonie. Il insista sur les idées que ceux des 60000 travailleurs indiens venus en France en 1917-1918, qui purent retourner chez eux vivants, ramenèrent  de leur expérience :  l’importance de valeurs universelles de liberté, d’égalité, ainsi que d’éducation notamment avec la scolarisation des filles. Il rappela que pour les Indiens, un individu meurt deux fois : la 1ère fois physiquement, la 2e fois réellement quand votre souvenir disparait chez les vivants. Cette cérémonie fut donc particulièrement importante pour ces 4 hommes, qui reposent depuis 1918, à Azelot. Des applaudissement nourris saluèrent ce discours du cœur et de la raison.

La plaque fixée derrière les 4 tombes fut alors dévoilée par les quatre étudiantes.

La « Marseillaise » fut ensuite chantée a capella par l’assistance.

Une longue séance photo s’en suivit.

Le Maire d’Azelot, Christian Forget, invita ensuite tout le monde à se rendre sous la halle, derrière la mairie, pour le pot de l’amitié.

Des élus avaient préparé des tables au couleur de l’Union indienne. Des vins  furent offerts accompagnés de moricettes et de sandwichs. Les discussions se prolongèrent suffisamment longtemps pour permettre à chacun de bénéficier de ces échanges marquants avec les acteurs français de ce projet comme avec nos hôtes indiens et anglais.

Inauguration de la voie douce et de la route rénovée entre Azelot et Lupcourt

Le samedi 15 septembre eut lieu l’inauguration de la nouvelle voie douce qui longe le chemin vicinal rénové reliant les communes d’Azelot et de Lupcourt.
Dès 9 heures, une trentaine de marcheurs a fait l’aller-retour  Azelot Lupcourt, sous un soleil radieux. Valérie Beausert-Leick, 1ère vice présidente du département, s’est jointe à cette joyeuse marche.

 

La cérémonie officielle a commencé sous la halle. Les invités, près d’une centaine, dont de nombreux élus, étaient rassemblés sur les gradins.
Les différents discours,  des deux maires, Christian Forget et Pascal Jandin, du président de la Communauté de Communes des Pays du Sel et du Vermois,  David Fischer, de la 1ère vice présidente du département et du député, Thibault Bazin, ont insisté sur l’esprit de cette réalisation de plus de 300 000 euros (dont 19 000 pour notre commune). Ce fut un travail tripartite, où chacun, communes et intercommunalité, a apporté ses idées et les financements. Le symbole positif de relier de façon douce deux communes du plateau du Vermois s’est conjugué avec la rénovation d’une route vicinale qui fait le lien, pour plus de 300 voitures par jour, entre ce même plateau et la métropole nancéienne.

 

Le pot de l’amitié offert par les trois collectivités ( partenaires jusqu’au bout ! ) clôtura, dans la bonne humeur, cette matinée.

Enquête publique sur la révision du POS transformé en PLU, à partir du 29 août 2018

Par arrêté n°3 du 27 Juin 2018

Le maire de AZELOT a ordonné l’ouverture de l’enquête publique sur la révision du plan d’occupation des sols et sa transformation en plan local d’urbanisme. Le dossier comprend notamment les informations environnementales se rapportant au PLU.

A cet effet,

Monsieur Patrick LANG a été désigné en qualité de commissaire-enquêteur par le Tribunal Administratif.

L’enquête se déroulera à la mairie pour une durée de 32 jours à partir du 29 août 2018 aux jours et heures habituels d’ouverture.

Le commissaire-enquêteur recevra en mairie les :

  • Mercredi 29 Août 2018            de 16 heures à 18 h 30
  • Mercredi 19 Septembre 2018 de 18 heures à 20 h 30
  • Samedi   29 Septembre 2018 de 10 heures à 12 h 00

 

Pendant la durée de l’enquête, le public pourra consulter le dossier et consigner ses observations sur le registre d’enquête déposé en mairie ainsi que sur le site d’enquêtes publiques

https://ssl.spl-xdemat.fr/Xenquetes/MA54037.html

Les observations peuvent également être adressées par écrit en mairie au nom du commissaire-enquêteur et ou par mail à mairieazelot.plu@orange.fr

En outre, un poste informatique est mis à disposition du public en mairie aux jours et horaires habituels d’ouverture.

 

A l’issue de l’enquête, le rapport et les conclusions du commissaire-enquêteur pourront être consultés en mairie aux heures et jours d’ouverture ainsi que sur le site internet de la commune.

Le projet de PLU, éventuellement modifié pour tenir compte des résultats de l’enquête, fera ensuite l’objet d’une approbation par le Conseil Municipal. Toutes informations peuvent être demandées à Monsieur le Maire.

Sortie CCAS du 31 mai 2018 : pour avoir le foie

                            Découverte des Foies Gras « Lucien DORIATH » à SOULTZ-LES-BAINS  et Visite guidée de la « Vieille Ville d’OBERNAI »

Le jeudi 31 mai 2018, quarante anciennes et anciens ont participé à la sortie organisée par le CCAS d’Azelot, sur Soultz-les-Bains et Obernai, dans le Bas-Rhin (67).

Nous avons été accueillis à Soultz-les-Bains par M. Lucien Doriath, qui nous a présenté son entreprise de foie gras de canard. Il n’utilise que des canards de barbarie élevés en Alsace, gavés et transformés sur place. Enracinée en terre d’Alsace, la Maison Lucien Doriath a à cœur de respecter autant l’animal que les valeurs fondamentales et ancestrales de la profession. Ensuite, une visite guidée des ateliers nous a permis de découvrir la salle climatisée d’engraissement, la salle d’abattage et de plumage, et enfin l’atelier de découpe des canards avec des suggestions de préparation.

La visite s’est prolongée par un excellent repas au restaurant attenant « La table du Domaine », avec un menu de circonstance. Puis un passage au magasin de vente a permis de se ravitailler en produits.

Et nous voilà partis pour Obernai. Notre guide, Mme Inès Jeudy, nous a fait découvrir les richesses de l’architecture de la vieille ville d’Obernai, qui est la ville natale de la patronne de l’Alsace : Sainte Odile. Le centre historique, contenu dans ses murailles, possède un très joli ensemble de belles maisons médiévales et renaissances : la Halle aux Blés, la Fontaine Sainte Odile, l’Hôtel de Ville, l’Église Saint-Pierre et Saint-Paul …

Le temps ayant passé bien trop vite, nous avons un peu écourté la visite et nous sommes repartis vers Azelot, la tête emplie de souvenirs et le panier plein de produits à partager.

Merci à toutes et à tous pour ce très bon moment.

_               _  Patricia Thomas