Archives par auteur: Michel Chatre

Voyage œnologique au Luxembourg

Ce samedi, le soleil pointait son nez lorsque le car quittait Azelot. Il était toujours présent à notre arrivée au Luxembourg, plus précisément sur le bord de la Moselle, à Machtum au domaine SCHLINK.

Jean-Marc SCHLINK nous attendait dans la cave…

…où il expliqua avec précision les différentes étapes de l’élaboration de ses différents vins…

…devant un auditoire attentif et très intéressé.

Après cette partie théorique, il convenait de passer à la pratique et de rejoindre le magnifique caveau de dégustation situé à quelques centaines de mètres, ce qui permit de se dégourdir les jambes.

Le caveau, situé au bord de la Moselle…

…est très récent et particulièrement agréable pour déguster le RIVANER, le PINOT GRIS, l’AUXERROIS…

…le PINOT BLANC, le PINOT ROUGE…et avec le sourire de la serveuse bien sûr.

Pour goûter tous ces vins, il est recommandé de recraché (avec élégance) et d’utiliser à cet effet un crachoir. N’est-ce-pas Claude…

Séance de dégustation

Il était alors l’heure de gagner « l’Auberge du Lac »…

…qui nous était réservée et où nous attendait un excellent repas.

Jean-Marc SCHLINK nous proposait ses vins pour accompagner les différents plats…

…en commençant par le Crément pour l’apéritif et en terminant avec le GEWÜRZTRAMINER.

Ensuite, on pouvait aller tranquillement rejoindre le musée du vin situé à quelques kilomètres, à Ehnen…

… Marie-Thérèse et Méa nous guidaient tout au long des différentes salles…

Méa (avec son charmant accent anglais) en profite pour parler du Brexit…

…où sont rassemblés différents matériels utilisés « dans le temps ».

Après cette dure journée…

Mais non, je ne dors pas ; je réfléchis !

…il était temps de récupérer les cartons de vins commandés lors du repas (la soute du bus est, cette fois encore, bien remplie) et de reprendre le chemin d’Azelot.

Merci au foyer et aux organisateurs pour le travail réalisé, merci à Jean-Marc SCHLINK pour sa disponibilité. A l’année prochaine.

 

Le 13ème salon des Vignerons

C’était la treizième édition du salon des Vignerons d’Azelot, organisé par le foyer rural. Cette fois encore, ce fut une belle réussite.

Les quinze vignerons invités étaient présents : Hubert Metz (Alsace) avec les vigneronnes de Cahors….

…Monsieur Michel du Jura…

…mais aussi Fabrice Lascaux du Bordelais…

…ou Jean-Marie Labaye de Bergerac…

Ils étaient tous là. Le public aussi était présent. Malgré la météo qui inquiétait quelque peu les organisateurs, les amateurs de bons vins sont venus faire leurs achats.

Et, comme d’habitude, les acheteurs se pressaient devant les stands ou chaque vigneron était disponible pour faire déguster ses productions, ou parler de son travail et de ses vignes.

En coulisse aussi il y avait de l’activité : les bénévoles du foyer étaient à l’entrée pour vendre les verres à dégustation…

…mais ils étaient aussi en cuisine où Patrick et ses acolytes avaient confectionné les repas de midi pris sur place, agrémentés des desserts confectionnés par les épouses…

Le dimanche soir, une fois la salle rangée, ils se retrouvaient avec les vignerons qui ne rentraient que le lundi matin pour discuter encore autour de quelques fonds de bouteilles…

…et déguster les traditionnelles spaghettis à la bolognaise…

Cette année encore, le salon a fait le plein (l’expression n’est peut-être pas bien choisie..) et c’est la récompense de tous les bénévoles qui se dépensent sans compter. C’est ce qui fait aussi que le foyer rural d’Azelot est toujours aussi actif et dynamique. Merci à tous.

Et à l’année prochaine, deuxième week-end de décembre.

En attendant; joyeuses fêtes de fin d’année à tous.

Le bal du 13 juillet

La saison du foyer rural se termine par le bal du 13 juillet. Cette manifestation importante bénéficie en fait de la contribution de tous : bénévoles du foyer rural, du conseil municipal mais aussi de ceux qui ne font partie ni de l’un, ni de l’autre, mais qui répondent « présent » lorsque l’on a besoin d’un coup de mains. Car avant de faire la fête, il faut la préparer : aller chercher le matériel et l’installer pour que la halle soit prête à accueillir tout le monde …

…Alors, les préposés aux grillades étaient chauds bouillants…

…les filles fins prêtes pour la distribution des crudités…

…ainsi que les serveurs du bar n’attendant qu’un premier client pour sauter sur les tireuses à bière…Et chacun avait revêtu son maillot bleu, signe distinctif des « boucs ». D’ailleurs, on ne voyait qu’eux !

Le temps clément aidant, la halle se remplissait rapidement et chacun pouvait s’installer…pour attaquer les grillades et les crudités.

Ensuite, l’orchestre « Crescendo » passait à la seconde partie de la soirée…

Le public  prenait alors résolument possession de la piste de danse…pour des classiques valses ou marches…

…mais aussi pour des danses plus modernes…

Il y en avait pour tous les goûts et la piste ne désemplissait pas.

De jeunes danseuses avaient même investi la scène…encouragées par la chanteuse Christelle.

Une fois encore, le traditionnel bal du 13 juillet fut une réussite par l’affluence qu’il a drainée, par son ambiance due en grande partie au talent de Benoit Dangien et son orchestre et par la mobilisation de tous les bénévoles qu’il rassemble.

Merci à tous, bonnes vacances et à l’année prochaine.

 

Après-midi « JEUX »

Pour cette dernière séance de la saison, Christelle et Philippe avaient encore sorti leurs meilleurs jeux de société de leur caverne d’Ali Baba . Et, malgré le temps maussade, ils étaient une vingtaine à se retrouver autour de différents jeux de cartes…

…pour grands ou petits…

…ou des jeux pour petits…

…et, évidemment, le scrabble pour les inconditionnels.

Comme d’habitude, la séance se terminait autour d’un goûter constitué de boissons chaudes et de gâteaux confectionnés par Christelle et Annick.

Rendez-vous pour la prochaine saison.

En attendant, bonnes vacances à tous.