Archives de mots clés: Fleurissement

Fleurissement participatif du village. Une habitude qui dure…

Azelot, village fleuri, avec une fleur attribuée par le Comité des Villes et Villages fleuris, ne déroge pas à ce qui devient une tradition. L’appel aux bénévoles pour le fleurissement des massifs fut un succès.
Il y a une semaine, 5 élus s’étaient retrouvés aux ateliers municipaux pour la création des 30 suspensions. Les jardinières et suspensions avaient été auparavant préparées (nettoyage, découpe et pose de feutrine, mise en place du terreau) par Pascal Ceintre, notre employé communal.

Le samedi 18 mai, 15 bénévoles se sont retrouvés devant les ateliers, à l’appel de Claude Richon, adjoint à l’environnement. Pour la 11ème fois (voilà un début de tradition), les bénévoles ont été appelés à fleurir le village en une matinée.

Deux équipes se sont constituées autour d’Antoinette Soratroi et de Maria Da Cruz. L’efficacité était au rendez-vous. On voit que les années passant, les connaissances et les réflexes sont là, car beaucoup d’hommes sont des habitués. Il faut dire que les massifs avaient été préparés par Pascal et Livio dans la semaine qui précédait. Il  fallait créer les massifs et … planter les fleurs. Gilbert s’occupait, avec sa bonde, d’apporter la quantité d’eau nécessaire. Quant à Claude, dans un épisode inédit de Kho Lanta, il a découpé, planté et lié des fagots pour protéger des massifs et créer du volume pour les plantes grimpantes.

 

Une rencontre inattendue. Bartholomeu, jeune polonais, traversait à pieds notre village, portant son sac à dos de plus de 20 kilos (on l’a soupesé…). Venu de Wroclaw,  il se rendait à Vézelay. Parti depuis 6 semaines, il venait de dormir à Manoncourt sous la tente. Son objectif, bourdon à la main et coquille autour du cou : Saint-Jacques-de-Compostelle. Il espère y être pour la mi-juillet. Nous avons discuté, autour d’un verre de jus de pommes, offert par Rémi.

Le travail s’est poursuivi dans la bonne humeur.

Après les travaux, ce fut l’heure de l’apéro sous le lavoir. Discussions, plaisanteries et rires ont conclu cette journée qui fut un succès.

Résultats du concours 2018 des maisons fleuries d’Azelot

Après la cérémonie de commémoration du centenaire de l’armistice du 11 novembre 1918, la remise des prix du concours des maisons fleuries d’Azelot a été l’occasion de remercier les personnes participant bénévolement à la mise en place et à l’entretien des massifs du village, ainsi que celles qui bichonnent les 3 bacs partagés de légumes.

Le travail des deux employés, Livio et Pascal, a été déterminant pour passer cet été chaud et sec et a permis de profiter des suspensions et des massifs jusque tard dans la saison. L’apparition de coccinelles géantes et de pelles à figure humaine dans les massifs a été expliquée : le détournement d’objets récupérés permet de concrétiser des idées de décoration.

Les prix ont été ensuite remis, 5 prix d’excellence et 25 prix d’honneur, avec un diplôme local et une composition florale chacun.

Mme Da Cruz a aussi obtenu en septembre un prix départemental dans la catégorie « Maison avec jardin visible de la rue ». Elle a bien représenté Azelot.

Merci à tous pour leur participation à l’embellissement du village. Il est rappelé que les critiques constructives sont toujours les bienvenues.
Le pot de l’amitié a conclu cette cérémonie, après une remise de médaille à Livio pour 20 ans de travail.

Boucs et Fleurs : des bénévoles plantent les massifs de la commune

Le samedi 26 mai 2018 matin, une vingtaine de bénévoles répond à l’appel de la Mairie pour planter les fleurs dans les massifs communaux.

Le beau temps, la bonne volonté, l’excellente ambiance et un peu de travail se cultivent pour bichonner des fleurs aux noms souvent bizarres.

Toutes les générations se retrouvent lors de cette matinée, pour partager des  » savoir faire « , et un certain  » savoir être « .

Il ne reste plus qu’à laisser le temps faire son œuvre : pluie et soleil, en plus de quelques attentions des employés communaux et des habitants. Précisions que tout s’arrose ce matin là.

Merci aux nombreux bénévoles et profitons de ce fleurissement fait par tous et pour tous.           En effet Michel, les planteurs ont du punch.

 

De plus, les planteurs et des  » voituriers à pédale  » se retrouvent peu avant midi pour des photos hors du temps, avec un clin d’œil à l’histoire du village. A suivre.

 

Fleurissement du village.

Un beau soleil a accompagné le fleurissement du village. Les bénévoles et quelques élus ( au total 16 personnes) se sont retrouvés à 9 heures devant les ateliers municipaux.


Une fois les trois groupes constitués, chacun a rejoint son lieu de travail, dans la bonne humeur.
Ce sont 7 grands massifs et 10 petits, ainsi que 30 suspensions et 12 jardinières qui ont été réalisés. Cela représente également près de 1000 plants ( géraniums, ipomées, dichondras, surfinias, rudbeckias, gaillardes, sauges ou gauras…) pour un coût de l’ordre de 800 euros. Ce qui est très raisonnable pour un village ayant depuis plusieurs années le label « village fleuri ».


De nouvelles têtes avaient rejoint les plus anciens et plus aguerris. Tout ceci dans une ambiance sérieuse et conviviale, ainsi que d’une grande efficacité puisque tout était fini à midi.

Tout le monde s’est retrouvé à la fontaine pour un pot  de l’amitié, agrémenté de quelques pâtés lorrains confectionnés par les membres de l’activité pâtisserie du Foyer rural.

Fleurissement dans la bonne humeur

Bénévoles et élus s’étaient donnés rendez-vous devant les ateliers municipaux pour procéder au fleurissement du village. Plus de 1000 plants attendaient, des rudbeckias gold aux Suzannes à yeux noirs en passant par les sunpatiens et la gazanias.

027

Marie-Pierre était à la manoeuvre pour distribuer les fleurs entre les différentes équipes constituées.

 

026

La vingtaine de jardiniers d’une matinée ont pu ainsi fleurir les massifs du centre du village, mais aussi des différents points jugés stratégiques par la commission fleurissement.

029Préparation du massif de l’entrée côté Lupcourt

035Travail dans la joie et la bonne humeur.

Tout le monde, de « belles personnes » comme a dit une des habitantes présentes, se sont retrouvées à la fontaine aux Boucs pour partager le pot de l’amitié offert par Claude.

045