Archives de mots clés: commémoration

11 Novembre particulier

Une commémoration particulière de l’armistice du 11 novembre 1918, seuls les élus du Conseil municipal étaient présents pour cause de pandémie.

Une commémoration particulière car elle intégrait le centenaire du soldat inconnu. C’est en effet le 11 novembre 1920 que son cercueil fut inhumé sous l’Arc de Triomphe.

Une commémoration particulière parce que ce 11 novembre 2020 voyait l’entrée au Panthéon de Maurice Genevoix, officier blessé en 1915 et surtout écrivain du roman « Ceux de 14 ».

La cérémonie s’est déroulée comme à l’habitude, se terminant par une minute de silence solennelle.

Une commémoration du 8 mai exceptionnelle

8 mai 1945 – 8 mai 2020, pour les 75 ans de la victoire des Alliés sur le régime nazi, la cérémonie fut exceptionnelle. Le confinement a obligé à une présence très réduite.

Mais la cérémonie a eu lieu comme chaque année. M. le maire a lu le discours d’Emmanuel Macron, président de la République. Les noms des victimes gravés sur le monument communal ont été lus à haute voix. La minute de silence en hommage à toutes les victimes des crimes de l’extrême droite européenne a suivi.

Merci à toutes les personnes d’Azelot qui, ne pouvant être présentes physiquement, ont placé un bleuet ou un objet bleu sur leur boîte aux lettres ou leur portail. Voici un petit échantillon de l’imagination des Boucs.

Commémoration du 11 novembre 2019, frisquet, mais populaire

Malgré les 2 degrés au dessus de zéro et un vent frisquet, une soixantaine de personnes avaient répondu à l’appel de la mairie pour la commémoration patriotique du 11 novembre.

L’assistance autour du monument aux morts

Le cortège est parti au son des cloches de la mairie pour se rendre au monument aux morts.

Le cortège quitte la mairie

La gerbe communale fut déposée par Gilbert et des enfants du village.

Dépôt de la gerbe

Vint le moment de la lecture du discours de la Secrétaire d’Etat auprès de la Ministre aux Armées. Nouveauté, furent lus les noms des 5 soldats morts en « opération extérieure » en cette année 2019.

Lecture du discours de la secrétaire d’état

La minute de silence traditionnelle fut précédée des noms des morts pour la France gravés sur le monument aux morts.

Le pot de l’amitié fut pris dans une salle communale.

Le pot de l’amitié

Résultats du concours 2018 des maisons fleuries d’Azelot

Après la cérémonie de commémoration du centenaire de l’armistice du 11 novembre 1918, la remise des prix du concours des maisons fleuries d’Azelot a été l’occasion de remercier les personnes participant bénévolement à la mise en place et à l’entretien des massifs du village, ainsi que celles qui bichonnent les 3 bacs partagés de légumes.

Le travail des deux employés, Livio et Pascal, a été déterminant pour passer cet été chaud et sec et a permis de profiter des suspensions et des massifs jusque tard dans la saison. L’apparition de coccinelles géantes et de pelles à figure humaine dans les massifs a été expliquée : le détournement d’objets récupérés permet de concrétiser des idées de décoration.

Les prix ont été ensuite remis, 5 prix d’excellence et 25 prix d’honneur, avec un diplôme local et une composition florale chacun.

Mme Da Cruz a aussi obtenu en septembre un prix départemental dans la catégorie « Maison avec jardin visible de la rue ». Elle a bien représenté Azelot.

Merci à tous pour leur participation à l’embellissement du village. Il est rappelé que les critiques constructives sont toujours les bienvenues.
Le pot de l’amitié a conclu cette cérémonie, après une remise de médaille à Livio pour 20 ans de travail.

Un centenaire d’ampleur

Jamais cérémonie patriotique n’avait accueilli autant de monde. Plus de cent personnes ( ¼ de la population de la commune) étaient présentes. D’ailleurs la RD115 était complètement occupée lors du cheminement vers le cimetière. Un moment fort donné par les habitants à ce centième anniversaire de la fin de la Grande guerre.

Quatre enfants du village ont déposé la gerbe devant le monument aux morts.

M. le Maire a lu le discours officiel. Pour ce centenaire, le discours était exceptionnellement rédigé par le Président de la République. Cérémonie de la victoire, mais aussi moment de recueillement face à l’importance des pertes et célébration de la paix.

M. l’adjoint au Maire a alors lu un texte rédigé par un habitant d’Azelot. Celui-ci résumait la survie puis la convalescence de son père à une double et gravissime blessure subie en 1914. Cette expérience combattante met en valeur la bravoure d’un homme sorti handicapé de cette guerre. Bravoure qui fut reconnue officiellement par de nombreuses citations.

M. le Maire a lu les noms des soldats inscrits sur le monument aux morts de la commune.

Une lourde minute de silence a suivi.

Tout le monde fut invité au pot clôturant ce centenaire.