La France encore en deuil

Le drapeau de notre mairie était en berne depuis l’assassinat de Samuel Paty.

Il le restera dans les jours qui viennent en hommage aux innocentes victimes de la basilique de Nice, tuées parce que chrétiennes.

Dans notre République, la liberté de conscience est un droit. Il est de notre devoir de la sauvegarder, au même titre que toutes nos libertés démocratiques, n’en déplaisent aux défenseurs d’un ordre théocratique et autoritaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *