UNe crise sanitaire qui est loin d’être terminée.

Suite à la conférence audiovisuelle de ce jour animée par le 1er ministre, voici quelques remarques et informations.

Je tiens à remercier à nouveau les habitants d’Azelot de leur civisme. Le confinement est une réalité que je constate au quotidien. Les gestes barrières sont très respectés. Ce sont des gestes essentiels, qui sont vitaux durant ce confinement qui doit durer encore 3 semaines. Beaucoup de communes, et pas toutes très éloignées d’ici, voient des comportements dangereux ( sorties encore trop fréquentes, personnes allant manger chez des amis…). J’ai l’image récente de ces deux couples d’Azelot discutant en prenant leur café, assis, avec une petite table à leur côté … et qui très civiquement avait laissé toute la largeur d’une route entre eux (au moins 6 m), mais papotant et riant. Bravo !
Les gestes barrières ( se laver les mains régulièrement, garder au minimum 1m de distance avec les autres)  demeurent notre meilleure protection. Ils seront à appliquer même après le 11 mai, et sans doute pour de longs mois. Restons vigilants.
Les masques sanitaires, donc jetables, sont prioritairement réservés aux personnels soignants, qui sont en première ligne.
Pour les masques grand public en tissu, la conférence du 19 avril a rappelé qu’il n’y avait pas d’unanimité scientifique quant à leur efficacité. L’Etat ne les impose pas à ce jour. Des décisions municipales prises en ce sens ont été cassées par le Conseil d’Etat. Mais face à une crise exceptionnelle, du jamais vu depuis la « grippe espagnole », des évolutions peuvent subvenir. On constate que nos élus nationaux s’adaptent à la situation, ce qui est rassurant.
Des collectivités locales ont commandé des masques en tissu. Mais leur arrivée est sujet à délais. Une partie arriverait début mai, 75% pour le courant juin ! Je sais que des habitants d’Azelot ont pris les devant en en confectionnant (voir article récent de la Fédération des Foyers ruraux par exemple)
En ce qui concerne notre commune une commande de masques grand public a été passée. J’ai demandé à ce que la commande soit honorée pour fin avril. Le fournisseur me l’a assuré. Ces masques seront à destination, tout le monde comprendra cette priorité, de nos aînés. Un masque tissu peut être utilisé 20 fois, après lavage à 60°. La municipalité en a commandé deux par aîné, pour permettre d’en avoir un de change. La distribution sera effectuée au porte-à-porte. L’avantage sera double : éviter tout rassemblement et avoir un contact avec tous les aînés, pour refaire un point ( à distance) avec chacun.
Concernant les tests, le ministre de la santé a rappelé que beaucoup d’informations totalement erronées circulaient, faisant le beau jeu des démagogues ( le terme est aussi vieux que celui de démocratie ; il en est aussi un danger permanent, tant il est facile de tromper, surtout dans les périodes de crise et de peur). Les tests virologiques sont effectués sur les personnes ayant des symptômes du virus. Ils sont fiables. Par contre les tests sérologiques (par prélèvement de sang) sont peu fiables. Près de la moitié sont des faux négatifs. En clair le test vous déclare non porteur du Covid 19, mais en fait vous l’êtes ! Cela donne une conviction de sécurité sanitaire, alors que l’on est, dans la moitié des cas, dangereux pour les autres. Là aussi, il y aura des améliorations, vu la rapidité des progrès fait en seulement 3 mois face à ce virus, en France et dans le monde. Il faut donc être patient.

La situation reste mouvante. Le gouvernement finalisera son plan de déconfinement pour la fin avril. Le 1er ministre s’est engagé à ce que l’Etat soit en liaison avec les mairies pour œuvrer dans le sens de tous, mais en priorité des plus fragiles.

Dans tous les cas, pour les 3 semaines à venir, restons le plus souvent possible chez nous et respectons les gestes barrières, pour éviter d’encombrer les hôpitaux et ralentir la propagation du virus.

Christian Forget.
Maire d’Azelot.

4 Commentaires

  1. Estelle

    Cher maire, nous prenons conscience de la situation actuelle et sommes surpris quant à la lecture de cette article suite à la non distribution de masques pour tous les habitants. Pourquoi ne seraient ils utiles que pour les aînés ? Et les personnes à risques on en parle ? Est ce là une question financière !! Certains diront qu’ils sont jugés inutiles et que seuls les gestes barrières et lavage de mains sont nécessaires. C EST VRAI. Mais lors du déconfinement, de rdv médicaux, de courses, lieux professionnelles… Où la proximité sera présente et la distance non respectée. J aimerais être PROTÉGÉ , tout comme mes proches, amis… Et citoyens. Pourquoi autant de communes jugent utiles de passer commande ?? L État ne le s’impose pas à ce jour mais il en sera certainement autrement dans quelques temps….

    Répondre
  2. Jeannot

    Pour les anciens ?? Et les autres alors ??
    Le 11 mai nous allons envoyer nos enfants à l’école sans protection.
    C’est déplorable et je suis tellement déçue d’appartenir à une commune si peu intéressée par ses habitants dans leur globalité.
    Toutes les communes aux alentours ont fait les démarches qui étaient attendues par notre président. Mais pas Azelot, c’est fort regrettable!
    Sandra Jeannot

    Répondre
  3. LASSAUSSE anick

    Monsieur le Maire. La lecture de votre lettre sur les mesures sanitaires dans notre village me laisse pantoise…. on a parlé de discrimination quant au confinement des séniors après le 11 mai. Ne pas remettre de masques aux NON SÉNIORS.. n’est-ce pas une discrimination ? A mon sens oui… Le virus, avec toutes ses conséquences, est le même pour TOUT LE MONDE. Je pense que la commune a encore les moyens de faire cet achat de masques pour l’ensemble de ses concitoyens…. Dans l’attente d’une réponse positive de votre part. Salutations masquées.

    Répondre
  4. Virginie piguet

    Monsieur le maire.
    Je suis rassurée de savoir que nos aînés seront protégés. Cependant nous sommes tous concernés par ce virus. Beaucoup d entres nous et nos familles ont été confrontés à des symptômes plus ou moins importants et pour ma part pas uniquement des personnes à risque.
    Nous allons tous devoir reprendre des activités professionnelles, les enfants à l école, rendez vous médicaux (nombreux pour certains) et sans protection !
    Nos employeurs ont déjà des pertes financières considérables, malgré tout, nos salaires ont été maintenus pour nous mettre en sécurité et nous permettre de garder nos enfants.
    J imagine que c est un coût pour notre commune de commander des masques mais ç est une situation exceptionelle, donc des dépenses exceptionnelles.
    Je suis surprise de voir que notre commune si investie et solidaire ne soit pas plus soutenue par notre élu. J imagine que vous ne reviendrez pas sur votre décision, mais je voulais vous faire part de mon avis.
    Je vous souhaite une bonne journée
    Virginie

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *