Nouvelle soirée débat : le Transhumanisme

Un nouveau sujet d’information et de débat proposé et animé par un habitant d’Azelot, Patrick BOISSEL, ancien chirurgien des hôpitaux de Nancy a attiré une trentaine de curieux, des habitués, mais aussi des nouveaux venus.


Pas si éloigné de nombreux films de science-fiction produits depuis un demi-siècle, P. Boissel a essayé de faire comprendre à une assistance majoritairement de profanes, les enjeux de de cette école de pensée qui se nomme le transhumanisme. Celle-ci prétend transformer l’être humain, le guérir ou le réparer en tant qu’individu, mais aussi l’améliorer en tant qu’espèce, grâce aux nouvelles possibilités données par la science et la technologie.
P. Boissel a développé des explications méthodiques, illustrées d’exemples, touchant à la fois à la génétique, à l’intelligence artificielle, aux nanotechnologies comme aux sciences cognitives. Les réactions de l’assistance ont tourné autour des objectifs de ces choix scientifiques et de leurs enjeux éthiques, chacun étant conscient des progrès possibles face à la maladie ou au handicap, mais aussi des dérives possibles. La concentration de la maîtrise de ces techniques aux mains d’un petit nombre d’acteurs, le risque d’un renforcement des inégalités et la difficulté à opérer une régulation internationale ont été pointés.
Comme d’habitude, la discussion s’est prolongée autour d’une boisson chaude et d’une part de brioche. Chacun est reparti avec ses convictions et ses questionnements, un peu plus riche sur cette question complexe, mais d’un enjeu majeur pour l’avenir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *